Accueil > Voyager au Japon > Les yakatabune - 屋形船

Les yakatabune
屋形船

Crédits: DR

Crédits: DR

Crédits: DR

Crédits: DR

Crédits: DR

Au fil de l'eau

Dîner sur un yakatabune est certainement une des expériences les plus inoubliables qui puisse se vivre pendant un séjour à Tokyo. Ces bateaux-restaurants qui vous emmènent sur la baie de Tokyo, d'où l'on peut voir la Tour de Tokyo et le Rainbow Bridge tout en sirotant son saké, se font les héritiers d'une tradition qui remonte à l'époque d'Edo.

Pour des soirées inoubliables

Yakatabune signifie littéralement "bateau à la forme d'une maison". Sur ces embarcations, on peut se délasser sur des tatamis et profiter d'un repas à la japonaise à la lumière des fameuses lanternes rouges. En plus des banquets, des dîners d'affaires, des mariages et autres occasions spéciales, évidemment accompagnées de karaokés, les yakatabune sont également utilisés pour des visites touristiques afin d'apprécier le paysage urbain de Tokyo depuis un point de vue nouveau.

Les origines des yakatabune

Durant l'époque d'Edo, la classe supérieure des seigneurs et riches marchands utilisaient ces bateaux alors élégamment décorés pour toutes sortes de passe-temps raffinés, comme les séances de récitations de haïkus, ou les balades le long des cerisiers en fleur. Si aujourd'hui les yakatabune accueillent des dîners, ils ont conservé cette atmosphère d'exclusivité et sont parfois le théâtre de divertissements tels que des spectacles de musiques traditionnelles ou des danses de geishas.

Les croisières et les paysages à voir

A Tokyo, les yakatabune vous emmènent de Hamamatsucho à Shinagawa, passant par les rivières Arakawa et Sumida. Certains vont même jusqu'à la tour "Sky Tree", la nouvelle tour de Tokyo qui s'élance à la conquête des cieux. En plus des croisières nocturnes, ils accueillent aussi les visiteurs dans l'après-midi pour des déjeuners et des balades au fil de l'eau. Ils restent un moyen de transport idéal pour voir les cerisiers en fleur au printemps, ou les feux d'artifices en été, offrant une expérience exceptionnelle.

Quelques infos pratiques

Les prix s'échelonnent de 5.000 yens pour les croisières de jour, à 30.000 pour les événements spéciaux tels que les feux d'artifices. Une croisière standard le soir de 2 à 3 heures accompagnée d'un dîner coûte entre 10 000 et 15 000 yens. Il est généralement nécessaire de faire une réservation et de payer à l'avance. Pour les petits groupes, certaines compagnies offrent la possibilité de faire du "noriai" (de partager un bateau avec d'autres petits groupes).

Voici une liste non-exhaustive des diverses compagnies

Les ports d'embarquements se trouvent à Shinagawa, Kachidoki ou encore Harumi ou Oomori, en fonction des compagnies.

Laissez-vous porter par les flots de la vieille Edo, au son des mouettes et des vaguelettes.

La rédaction